Sa majesté des mouches

 

 

D’après « Sa Majesté des Mouches » de William Golding

 

« Au-dessus de l’océan un moteur a pris feu, il fallait trouver un endroit où atterrir en catastrophe. L’avion a pu se poser au milieu d’une forêt avant de finir sa course dans l’océan. Seuls les enfants ont survécu, les adultes qui nous accompagnés ont tous péris.

C’est ici que commence l’histoire que je souhaite vous raconter. Je veux témoigner pour ne pas oublier et pour essayer de comprendre pourquoi cela a si tragiquement tourné.

Tout d’abord je souhaite me présenter. Je m’appelle Ralph, à l’époque des faits j’avais 12 ans. Nous étions une quinzaine d’enfants tous issus des meilleures écoles de notre pays.

Au début tout allait bien. Tout d’abord, il y a eu la rencontre avec Porcinet. C’était un garçon grassouillet, totalement myope qui ne voyait rien sans ses lunettes. Avec Jack aussi au début on s’entendait bien, il y avait entre nous comme une connivence même s’il était un peu jaloux que ce soit moi le chef. Vous vous rendez compte, tout à coup on avait une île pour nous seuls et sans un adulte pour nous dire quoi faire. C’était tellement excitant, même dans mes rêves les plus fous, je n’aurai pu imaginer cela! Et puis ça a déraillé, tout est parti en vrille. Je ne sais pas pourquoi. »

Ralph vient raconter son histoire, toujours la même histoire, il veut comprendre. Se souvenir pour oublier une bonne fois pour toute cette sale histoire qui lui colle au corps ; pouvoir enfin aller de l’avant et passer à autre chose. Il vient raconter l’île, le groupe d’enfant seuls, les joies du début et puis le dérapage, la peur du monstre, la chasse, la mort. Il veut parler de Porcinet, de Simon et de Jack et de l’île.

Mais dans le public quelqu’un se lève et s’avance vers Ralph, c’est Jack ! Ils sont aujourd’hui adultes et se revoient pour la première fois. Jack interrompt le récit de Ralph : « ça ne s’est pas passé comme ça ! ”. Il veut faire entendre sa voix, prendre part au récit.

Et sous nos yeux se rencontrent à nouveau ces deux enfants, longtemps après…

 

Paysages sonores :

Océan, guerre au loin, faune île, incendie forêt, jeu d’enfants dans l’eau, baignade, chute de pierre, danses tribales, chants, conque, voile dans le vent, cri de cochon, feu,

Objets :

Conque, lunettes de Piggy, tête de cochon, bâtons de bois (javelots), chevelure de Simon, argile de couleur,                 

Paysages visuels :

Plage, océan, barrière de corail, forêt, jungle, flore et faune, rochers, ciel bleu et nuageux,  

Personnages :

Ralph, Jack, Piggy, Simon, les jumeaux, Roger, Perceval, le monstre, l’île, sa majesté des mouches, les cochons.

                                                

Equipe artistique:

Conception : Richard Grolleau

Création vidéo : Caterina Gueli

Création sonore : Nicolas Perrin

Jeu : Caterina Gueli, Richard Grolleau, Cédric Mulamba,

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Compagnie Arti-Zanat'

Site créé avec 1&1 IONOS MyWebsite.